Comment transporter son vélo dans un train en France : conseils pratiques.  - La Virgule

Comment transporter son vélo dans un train en France : conseils pratiques. 

Vous envisagez de prendre le vélo pour votre prochain voyage en train en France, mais vous ne savez pas trop comment faire, on vous donne ici toutes les astuces pour un transport pratique et sans tracas. 

Cet article commencera avec les TGV et Intercités puis les OUIGO. On fera ensuite un focus sur les vélos pliants et les gros formats (cargo, tandem and co). On finira par les TER et ses spécificités par région.

  1. L’option la plus simple est de réserver un emplacement dédié, qui coûte entre 5€ et 10€ par trajet. C’est confortable car vous n’avez pas besoin de démonter votre vélo et le siège est choisi proche de votre vélo pour que vous puissiez garder un œil dessus.
    L’inconvénient est qu’il faut s’y prendre à l’avance car les emplacements sont souvent complets.
    Lorsque vous réservez votre billet, vous n’avez qu’à cliquer sur “ajouter un vélo”.

  2. L’option la plus universelle est d'utiliser une housse de transport car vous n'avez pas besoin de l’indiquer à l’avance pendant votre réservation (sauf pour les OUIGO, voir plus bas).
    Cette housse doit faire maximum 130*90 cm et permet de protéger les autres usagers de votre chaîne bien huileuse. Avec ces dimensions, vous serez contraint.e.s de démonter les 2 roues de votre vélo.

    Il existe assez peu de produits compatibles donc nous avons décidé d’en développer une avec La Virgule.
    En plus d’être conforme aux exigences de la SNCF, elle est ultralight, made in France à Lille et upcyclée à partir de de spi ⛵de montgolfière ou d’aile de kitesurf. Elle pèse entre 140 et 160 gr et fait seulement 25cl de volume (un demi de bière, oui oui). Elle est disponible ici.
    Ce produit vous permettra de voyager avec votre vélo dans le train, sans vous encombrer avec une grosse housse de transport.

  3. Pour tous les OUIGO, vous devez dans tous les cas payer 5€ pour ajouter un vélo sous housse. N’oubliez pas de l’ajouter en même temps que vos bagages supplémentaires.

  4. Pour les vélos pliants, vous êtes tranquilles ! Vous n’êtes pas obligé.e.s de réserver un emplacement ou de le mettre sous housse dans les TGV et Intercités, tant que celui là fait moins de 130*90cm plié.

  5. Malheureusement, les vélos gros formats sont tous interdits : tandem, vélo cargo, vélo couché, longtail ou encore les remorques.

  6. Pour les TER, transporter votre vélo ne vous coûtera rien. Il sera soit suspendu à un crochet, soit placé dans un espace dédié dans certaines rames. Ces emplacements sont nombreux mais prévoyez d’arriver un peu en avance lors de grandes affluences pour être sûr.e de rentrer avec votre vélo. 

Attention, dans certaines régions, vous devez réserver un emplacement vélo gratuit. Sans ça, vous ne pourrez pas monter à bord du train. Voici la liste des régions dans lesquelles c’est nécessaire :

  • Auvergne Rhône-Alpes
    • Les 27, 28 et 29 mai
    • Les Samedis, Dimanches et jours fériés du 17 juin au 10 septembre
  • Bourgogne Franche Comté : sur les lignes Paris - Dijon – Mâcon (Lyon) et Paris - Morvan, pour certains TER à forte affluence, il est nécessaire d'acquérir un coupon vélo délivré gratuitement sur le site de la région en plus de votre billet de train.
  • Bretagne : du 1er juin au 3 septembre, la réservation d'un billet vélo est obligatoire dans les TER bretons. Vous pouvez réserver l'emplacement sur TER BreizhGo
  • Centre Val de Loire : du 29 avril au le 1er octobre 2023, les réservations sont obligatoires pour les trains circulant les samedis, dimanches et jours fériés, il est nécessaire d'acquérir une réservation pour votre vélo en plus de votre billet de train*, avec deux titres distincts, un pour les voyageur(s) et un pour le(s) vélo(s), sur les lignes suivantes :
    • Paris-Bourges (N° trains commençant  par 39xx),
    • Paris-Montargis-Nevers (N° trains commençant  par 59xx),
    • Orléans-Tours (N° trains commençant  par 16xxx)
    • Paris-Les Aubrais/Orléans -Tours (N° trains commençant  par 14xxx),
    • Les places vélos étant limitées, la réservation est obligatoire et payante à 1€ par vélo et par trajet.
  • Grand Est : Du 1er juillet au 31 août 2023, sur les lignes Paris-Mulhouse et Paris-Strasbourg, la réservation d'un billet vélo est obligatoire dans les TER Fluo pour toute personne non titulaire d'un abonnement. Seuls les vélos pliants ne sont pas soumis à réservation.
  • Normandie : A partir du 08 juillet 2023, pour les voyageurs avec vélo, la réservation d'une place vélo est obligatoire sur les axes suivants :
    • Paris - Caen - Cherbourg
    • Paris - Lisieux - Trouville - Deauville
    • Paris - Rouen - Le Havre
    • Paris - Granville - Pontorson - Mont St Michel
    • Paris - Dieppe
  • En Nouvelle Aquitaine, tout est dit sur le site Vélo Zen.
  • Occitanie : du 1er juillet au 31 août 2023, sur les lignes
    Toulouse - Narbonne et
    Avignon centre - Port Bou,
    la réservation d'un billet vélo est obligatoire dans les TER pour toute personne y compris les titulaires d'un abonnement.

Transporter son vélo dans un TGV en France peut être simple et pratique si vous suivez quelques astuces. Notre mission avec La Virgule est de vous accompagner dans vos voyages décarbonnés, pour partir à l’aventure en ne laissant comme empreinte que celle de vos pas (ou de vos pneus). 

Retour aux articles